Ceci est un forum test


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les races dans le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les races dans le contexte le Dim 27 Nov - 13:54

Sauron

avatar
Admin
Admin
Votre bien aimé (ou pas) Scribe se dévoue pour poster quelque chose à propos des races et de leur insertion dans le contexte, rassembler tous les éléments de nos discutions orales et écrites à tous, et de poser une base solide pour commencer à construire notre forum et écrire sérieusement son histoire.

Je vais essayer de résumer ça de façon claire et précise, et on développera ensemble en tenant compte des avis de chacun, ok ?
Accrochez-vous ça va être compliqué.

Bon, alors, d'après le débat avec Aarun.  Je pense qu'il va être important de poser des limites sur les hybridations possibles ou pas, et imposer une durée de vie aux races (de même que des règles sur l'utilisation de la magie, tout a un coût), parce que les immortels intuables c'est pas très équitable quand on fait un évent.. Et poser une limite aux changes formes pour pas se retrouver avec des change-formes dragon-cthulu-géants de 6 mètres qui crachent du feu. Certaines races seront non jouables, histoire qu'on puisse s'en servir pour des events.

Donc, pour les races présente sur le monde de [trouvezmoiunnomsvp] :

Races issues de la race originelle ancienne présente sur le monde à la base sur le vieux continent, aujourd'hui éteinte, sa civilisation à l'état de ruines : Les elfes (d'une façon qui ressemble à skyrim en fait).
Notez que les elfes sont très liés à la magie qui parcourt le monde, et leur affinité avec cette magie leur fait fréquemment développer des pouvoirs. C'est la "race" de mages par excellence, car ils ont des facilités pour apprendre la magie. Mais cela ne veut pas dire qu'ils sont les plus puissants au final...

- Hauts elfes : on peut garder le principe des connards racistes qui se croient supérieur parce que "descendants les plus purs gnagnagna"
- Les elfes euh basiques ? des bois ? A définir
- Les elfes noirs, un peuple qui a évolué séparé de ses congénères aux longues oreilles et présente des caractéristiques particulières (lien à la magie noire ? c'est à définir)

Ensuite, on a les races liées à l’apocalypse (dont je reparlerai plus tard) avec deux grands groupes :

Les races humanoïdes qui peuplaient les terres importées avec l'apocalypse (les IlesQuiOntPasDeNom), issues selon la légende mythologique, d'une même lignée :
- Les hommes
- Les nains ( I love you )
- Les géants (non jouables mais hybridables genre Hagrid)

Les caractéristiques liées à ses races sont à définir, mais leur légende serait la suivante : A la base, il y avait trois frères, des triplés. Parcourant le monde nouvellement créé, ils découvrirent une étrange montagne gorgée de la magie des dieux. Le frère aîné décida de la gravir, pour voir ce qui se trouvait au sommet. Ce faisant, les prises s'espaçaient de plus en plus, et il dut grandir, grandir, jusqu'à devenir un géant. Le second frère, décida de creuser dans la montagne pour découvrir les trésors qu'elle renfermait. Et plus il creusait, plus la roche était dure et ses tunnels exigus, et plus il devenait petit pour continuer d'avancer, jusqu'à devenir un Nain. Le dernier frère quant à lui, se contenta de contourner la montagne, pour en admirer l'extérieur, restant lui même.

Les races Altérées, créés par le déferlement de magie corrompue de l'apocalypse, à partir des races survivantes citées plus haut, modifiées de différentes manières par cette magie, de par leurs différences. Parmi ces races altérées on trouvera :

Issues des races humanoïdes : (jouables)
- Les vampires (parce que sinon Nini va nous chier une pendule.. oui j'utilise un cliché français concernant les suisses, Fregon a déteint sur moi)
- Les change-forme : qui sont concrètement des individus qui se sont à la base fait mixer avec des animaux. Vu que les animaux aussi ont subi l'apocalypse. (d'ailleurs va falloir faire un bestiaire Gnihihi).

Issues (entre autres) de la lignée elfique : NON JOUABLES - Chacune avec leur caractéristiques physiques. Aarun doit nous pondre un pavé dessus.
- Les Orcs
- Les Gobelins
- Les Uruk
- Les Trolls : A noter je cite Aarun que "Les Trolls sont aux Orcs ce que le Gorille est à l'Homme"

Et je viens de me rendre compte que je vous ai pondu un gros pavé dur à digérer, je vais donc poster la suite dans un autre post. Histoire que vous intégriez celui-là déjà XD
Si vous avez des remarques à faire sur les races choisies, les hybridations, des noms à proposer, une autre races pourquoi pas, je vous invite à commenter tout ça ci-dessous. Moi je vais vous les intégrer dans l'apocalypse dans mon prochain post.

2 Re: Les races dans le contexte le Dim 27 Nov - 14:55

Sauron

avatar
Admin
Admin
Alors, reprenons un peu le contexte. Nous étions donc partis sur du Fantasy Post-Apocalyptique, parce que oui, on aime le Dramaaaa, la magie, le sang et les larmes, en bons psychopathes que nous sommes. Nous aurions donc affaire ici à une apocalypse d'origine magique.

Je vais reprendre mon brouillon de carte moche pour qu'on se situe (vu que j'ai toujours pas fini la carte évoluée) :


Le continent QuelqueChose que l'on aperçoit à droite, correspond au continent originelle du monde dans lequel nous nous situons, et représente la terre originelle des lignées Elfiques. La race elfique originelle que je vais temporairement appeler Eldar dans un élan tolkienesque pour simplifier les choses, dominait le continent. Leur affinité pour la magie en faisait de puissants mages, et leur technologie (liée à la magie) dépassait de loin tout ce que l'on connaîtra dans le présent de notre futur forum. Leur capitale sur le vieux continent aujourd'hui en ruine réserve encore de nombreux secrets, que nous pourrions rendre accessibles aux joueurs téméraires dans des events par exemple.

Bref, j'en reviens à ce qui nous intéresse. Les mages Eldars les plus puissants  (presque une secte), forts de leur puissance et de leur égo surdimensionné, se crurent l'égal des dieux et voulurent le prouver en invoquant une déité sur leur plan terrestre... Vous imaginez la suite non ?

Leur invocation a dégénéré, créant une immense faille entre les différents plans qui composent l'univers. Ils échouèrent bien évidemment à attirer une déité dans leur plan, et la faille échappa totalement à tout contrôle, transportant dans ce monde, un bout de territoire entier provenant d'un autre plan d’existence, catapultant de ce fait les peuples qui y vivaient.
Ce morceau de territoire s'écrasa violemment en mer, se scindant sous le choc en plusieurs iles. Le nombre des morts sur ces iles fut considérable, mais les conséquences sur le continent furent bien pires.

Je pense que vous pouvez avoir une petite idée du séisme terrible et de la vague immense qui naquirent de l’atterrissage de ce bout de territoire.. La civilisation des Eldar fut littéralement détruite, réduite à l'état de ruine, ses secrets enfouis et oubliés. Seuls survécurent quelques peuplades elfiques vivant dans des terres protégées, dont les descendants peuplent aujourd'hui ce monde.

Mais la fureur de la mer et de la terre ne fut pas le seul cataclysme. Les Eldars disparus, la faille entre les plans se referma violemment, provoquant une vague de magie altérée et pernicieuse se déversa sur le monde, transformant certains des peuples survivants, et des animaux en des créatures totalement différentes de ce qu'elles étaient autrefois. L'ancien continent fut le plus touché, et les mutations y furent terribles. Aujourd'hui déserté par les descendants elfes qui durent fuir se milieu hostile. Il est le territoire d'orcs, de gobelins et d'autres créatures corrompues. S'y aventurer ne serait que folie.

Les peuples survivants s'établirent sur les Iles issues de l'apocalypses, reconstruisant petit à petit des civilisations, mais loin de leur grandeur passée, car de nombreux secrets furent perdus. Les nouvelles races altérées eurent beaucoup de mal à s'intégrer, et furent souvent chassées et exterminées par les autres.

Les humanoides et les descendants Eldars, eux se vouent une haine féroce, et si les humains ont fini par pardonner, ou oublier, les Nains eux ont la mémoire tenace, et reprochent toujours aux elfes de les avoir arrachés à leur monde d'origine, et d'avoir exterminé d'autres peuples. Les elfes les haïssent en retour comme si ils étaient la cause de l'anéantissement de leur gloire passée.

La cohabitation entre les races est donc difficile, et différentes alliances se mettent en place, selon les affinités de chacun. Les Eldars comme à leur habitude cherchent à tout contrôler, et pourraient être le pouvoir en place, cherchant à rétablir/conserver l'ordre ancien selon LEURS traditions et leur religion, leur politique, sans hésiter à employer la force. Les autres peuplades pourraient se battre contre cette tyrannie en cherchant à instaurer d'autres règles, d'autres systèmes politiques.

Nous avions déjà parlé de la répartition des territoires, et de la "capitale" dans un autre sujet. Je ne reviendrai pas dessus pour l'instant, car je pense qu'il est nécessaire de travailler les races et leur histoire plus en profondeur pour établir correctement qui fait quoi et quelles sont les alliances possibles.

Je pense toutefois avoir posé une base correcte de l'apocalypse et du contexte originel dans lequel vont évoluer nos peuples et nos personnages. Dites moi ce que vous en pensez, et n'hésitez pas à poser vos idées, à développer certains points. Ça m'aidera beaucoup, parce que j'ai un peu de mal à "pondre" en ce moment XD

Voilà, j'ai fini mon rapport, mais je ne sais toujours pas si c'est une bonne situation d'être scribe :p


3 Re: Les races dans le contexte le Dim 27 Nov - 21:17

Dieu

avatar
Admin
Admin
En ce qui concerne les races

Les elfes :

Les hauts-elfes (Eldars) pourraient, vu le contexte posé par Sauron, se sentir supérieurs. Selon mon point de vue, ils se considèrent comme des êtres purs dont les deux autres types découlent et ne sont que des dissidents (elfes sylvestres) ou des erreurs de la nature (elfes noirs) perverties par le déferlement de magie impure dû à l'invocation ratée de leur dieu. D'ailleurs on pourrait mettre dans le contexte (si ce n'est déjà fait) que les hauts-elfes font une véritable chasse aux sorcières pour réduire en esclavage les elfes sylvestres et envoyer les elfes noirs dans des sortes de camps de la mort.

Les elfes des bois pourraient être plus ou moins neutres, évitant les hauts-elfes et n'échangeant avec les elfes noirs uniquement par nécessité. Il pourraient vivre en tribus dans les bois de manière nomade.

Les elfes noirs pourraient être intimement liés à la magie noire et au déferlement impur dû au cataclysme sans pour autant être des êtres néfastes et des tueurs sans pitié, ils pourraient eux aussi vivre dans des tribus cachées, mais sédentaires et seuls quelques uns quitteraient ces tribus pour aller en ville ou pour affronter les hauts-elfes.

Les hybrides :

J'en arrive aux hybrides. Il ne faut pas se voiler la face le brassage génétique existe depuis la nuit des temps et c'est ce qui permet de faire prospérer une espèce.

Personnellement, j'aimerais que nous partions sur cette base pour construire la "race" des hybrides. Un elfe noir + un humain, pourrait être possible, mais je ne veux pas voir débarquer une boule rose à longues dents créée par magie par des abrutis sans cervelle. Il faudra aussi tenir compte des capacités de chaque race pour définir les capacités de l'hybride. Par contre, il faudra tenir compte des relations entre les deux races choisies pour qu'il y ait naissance d'un hybride, du genre : amour interdit, viol etc.

Effectivement un hybride entre un haut-elfe et un nain ne pourrait résulter d'un amour normal voir même d'un amour tout court. C'est horrible, mais ce monde que nous mettons en place est post-apocalyptique, donc horrible sans véritables règles.

D'ailleurs je tiens à dire que dans chaque race, il y a des gentils comme des méchants, comme ça pas de faction bisounours et de faction tueurs sadique.

En ce qui concerne les invocations magiques et le contexte

Je tiens à ce que les "invocateurs" qu'on pourrait nommer hauts-mages fassent la différence entre l'invocation et l'évocation. En effet, une invocation signifie que l'on fait venir l'entité en soit pour qu'on s'approprie ses pouvoirs un instant, le mot vient d'in vocare en latin qui signifie appeler dedans. L'invocation est donc l'ouverture d'une porte via son propre corps, c'est une sorte de possession voulue. L'évocation signifie que le mage ouvre une porte vers son monde à une entité mais qu'il ne l'intègre pas dans son corps (ex vocare, appeler hors de). Ainsi l'évocation prête main forte au mage de manière physique. Ces entités viennent bien entendu du plan des esprits et des dieux et l'invocation peut être très dangereuse, car si l'esprit est plus puissant que le mage, il pourrait prendre possession de lui et vous avez tous vu l'exorciste c'est pas joli, joli.

Puisque dans le contexte Sauron nous proposait que les Eldars aient voulu invoquer un dieu. Pourquoi ne pas adopter cette théorie : Le roi ou je-ne-sais-pas-quoi des Eldars voulait devenir un dieu en invoquant l'un d'entre eux dans son corps pour s'en approprier les pouvoirs pensant, à cause de son ego surdimensionné, (vu qu'ils se pensent aussi puissants et nobles que des dieux) qu'il pourrait contenir le dieu quelque part en lui sans qu'il ne cause de dégâts. Si nous prenions cette voie pour le contexte, alors pourquoi ne pas dire que le dieu dans l'enveloppe charnelle de l'ancien roi ou je-ne-sais-pas-quoi se promène librement dans notre monde. Certains pourraient en chercher la chute et d'autres le vénérer, il pourrait être mauvais comme bon, neutre par rapport aux races dans leur ensemble et ne s'attaquer qu'a certains individus. D'ailleurs ce dieu pourrait être le compte fondateur et ce serait intéressant que ce soit lui qui conte l'histoire de ce monde.

J'espère que j'ai été assez clair. Si jamais j'éditerai.

4 Re: Les races dans le contexte le Jeu 1 Déc - 12:15

Dieu

avatar
Admin
Admin
Hello, je fais un double poste pour proposer des noms de races un peu différents de ce qu'on a l'habitude de lire et d'entendre. Tous les noms sont tirés du vieux norrois. (C'était la merde pour les trouver et je ne suis pas certaine de la place des adjectifs et noms dans le mot, mais je vous les propose quand même.)

Noms des races


Vieux norrois

Nain : dvergr
Elfe noir : svartrálfr
Haut-elfe : voxtrálfr (haut-elfe), gódrálfr (noble elfe)
Elfe sylvestre : skográlfr
Homme : hombre
Géant : Jotunn
Vampire : Blódvili ou Blódhugr (c'est le plus proche que j'ais trouvé)
Hybride : Blódfella
Troll : Troll
Gobelin : Djofull
Uruk : c'est un nom qui provient du seigneur des anneaux donc impossible de le traduire
Orcs : c'est pareil je n'ai rien trouvé, mais on peut les laisser, ça correspond asser avec la phonétique du vieux norrois
Change-forme : birgdanár, bregdanár, brigdalík, bregdalík


En ce qui concerne le gotique, je n'ai pas de dictionnaire donc c'est difficile de trouver, mais les mots risquent d'être assez similaires. En islandais, ils sont impronoçables et en finnois tellement longs. J'ai cherché en roumain, ça sonne assez bizarrement.

Il est aussi possible de simplifier les mots et pour les elfes, de trouver des noms plus "elfiques" genre à la seigneur des anneaux. Je dois quand même expliquer que j'ai choisi le vieux norrois, car toutes ces races sont d'origine nordiques, mis à part le vampire (roumain) et le change-forme (français).

5 Re: Les races dans le contexte le Mer 14 Déc - 20:23

Dieu

avatar
Admin
Admin
Bon voilà je re-up le sujet, mais je viens d'avoir une idée. Je pense qu'il est judicieux qu'il y ait des classes sociales parmi les différentes races.

Du genre le roi-dieu chez les hauts-elfes tout en haut et tout le tralala.

Idem chez les nains où plusieurs maisons pourraient coexister.

Les humains pourraient avoir un système pseudo démocratique.

Les elfes noirs et sylvains pourraient avoir un chef de tribu puis un chamane.

En ce qui concerne les races avec plusieurs tribus et maisons etc, les membres de la race pourraient élire leur représentant (roi) ou tout simplement renverser l'actuel. Ils pourraient avoir un conseil des anciens aussi.

Je propose aussi que nous ne puissions faire partie de l'armée de notre race (à moins d'avoir un rang spécial).Pourquoi ne pas faire parti d'une armée ? Tout simplement parce qu'on a vu ce que ça donnait sur un certain forum. Néanmoins il faudrait que chaque race possède une sorte de force d'intervention spéciale où seuls les membres ayant un certain niveau seraient acceptés, c'est assez attirant à mon avis.

Je ne sais pas trop comment formuler tout ça aussi je jette cette idée sur le forum en espérant en faire quelque chose une fois que les races auront bien été établies.

6 Re: Les races dans le contexte le Lun 13 Fév - 17:30

Un VCS prêt

avatar
Bâtisseur
Bâtisseur
Si on a une carte essentiellement aquatique pourquoi pas ajotuer un peuple amphibie.
Je ne parle pas des Gungans mais bien d'humanoïdes inspirés des Sirènes. Seront ils une race de sauvage ou une civilisation à part entière, je l'ignore c'est en développement dans mon crâne

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum